LES CITÉS OUVRIÈRES DU SEL (clic)

Histoire de la Saline de Varangéville

Historique :
Le site de Varangéville a développé, en Lorraine, une double activité de sel igné et de sel gemme.

1855 : Création de la Société Daguin et Cie pour l’exploitation de la mine de sel de Saint-Nicolas à Varangéville par Ernest DAGUIN.

Ernest DAGUIN : Ingénieur de l'Ecole Centrale de paris, Président du Tribunal de Commerce de la Seine,
Patron de France, Administrateur des chemins de fer de l'Est et Gérant de la Société Daguin et Cie.
Une rue de Varangéville porte son nom depuis 1930 , construite de cités  pour loger les Saliniers, la rue privée jusqu'en 1980 devient communale .

Ernest DAGUIN 1819 - 1892

1855 : Création de la saline.

1855 : Début des travaux de fonçage du puits Saint-Maximilien.

1856 : Début de l’exploitation de la mine.

1869 : Fonçage du puits St-Jean-Baptiste (puits actuel de service)

1884 : Achat de la soudière de la Madeleine crée en 1881 par Benjamin MAGUIN , la Société Daguin et Cie devient la Société Marcheville Daguin et Cie.

Louis de MARCHEVILLE  : Financier,  était le gendre d'Ernest Daguin, il devient Gérant de la Maison Marchéville Daguin (soudière, mine et saline) Censeur honoraire de la Banque de France il était aussi Chevalier de la Légion d'Honneur.
Une rue porte aussi son nom, il s'agit de la rue parallèle située au-dessus de la rue Ernest Daguin.
Louis de MARCHEVILLE  1874 - 1950





Saline de Varangéville vers 1900

1944 : Création de la Société Salinière Lorraine qui loue, puis achète, la mine et saline St Nicolas de Varangéville.

1961 : La Société Salinière Lorraine devient la Société Salinière de l’Est absorbant ainsi plusieurs sociétés salinières en Lorraine et en Franche-Comté.

1966 : Modernisation des installations de la saline de Varangéville avec une capacité de production portée à 150 000 tonnes/an.

1967 : La Société Salinière de l’Est devient la Société Salinière de l’Est et du Sud-Ouest qui regroupe les salines de l’Est et celles du Sud-Ouest de la France.

1968 : Fusion de la Compagnie des Salins du Midi et de la Société Salinière de l’Est et du Sud-Ouest qui donne naissance à la Compagnie des Salins du Midi et des Salines de l’Est ( CSMSE ) elle va dépendre du Groupe Suez  qui détient 51% d'actions.

1973 : La capacité de production de la saline de Varangéville est portée à 550.000 tonnes/an .

1980 : CSME devient filiale de la banque la Hénin du Groupe Suez

1996 : La capacité de production de la saline est portée à 625.000 tonnes/an.

Jusqu'à lors la CSME autofinance ses investissements.

1996 : OPA de  Morton Internationnal Salt Group qui devient majoritaire (nouvelles structures USA et  révolution des méthodes de travail) Nous allons perdre les domaines viticoles, le camping Castellas, le siège social,  fermeture de tous les petits marais salants, et bien d'autres domaines méditerrannéens.

1999 : Une Holding SALINS (société financière)  est crée la CSME devient une filiale de l'Américain Rhom and Haas qui vient de racheter Morton. A Varangéville on supprime la comptabilité.
La société ROCK est crée pour la viabilité hivernale.

2000 : Création de Salins Europe, fin de l'aventure américaine, pas mal délestée la  CSME réintègre le Groupe SALINS comme filiale . 

2007 : Plan social à Salin de Giraud.

2009 : Nouveau plan social au niveau du groupe.


Aujourd'hui la saline et la mine  avec un effectif de 260 personnes produit
625 000 t de sel raffiné et 500 000 t de sel gemme par an.

Documentation : CSMSE