LES CITÉS OUVRIÈRES DU SEL (clic)

La sécurité à la mine


 Le purgeage intervient aprés le tir d'abattage et le déblaiement  .Il consite à faire tomber les plaques de sel  instables qui pourraient  mettre en cause  la sécurité des mineurs

                         

                                                  -------------------------------------------


Le boulonnage qui termine le cycle de production , consiste à renforcer les défauts éventuels de stabilité du toit de mine .Une centaine de boulons de 2 m sont ainsi scellés à la résine chaque jour et contribuent à  la sécurité contre les éboulements.
Aprés ces opérations la haveuse reprend son cycle d'avancement.


                                                 ----------------------------------------------

La ventilation :
Pour l'aérage principal de la mine , un ventilateur  au puits de secours St Maximilien refoule 30 000 litres d'air frais de surface par seconde dans les galeries .A un seuil d'alerte de vapeurs nitreuses ou d'oxyde de carbone , un aérage secondaire situé à fond  est mis en oeuvre.Tout cet air vicié remonte par les puits St Jean Baptiste et R-V.

                                                  -----------------------------------------------

La sécurité d'exploitation contre les éboulements :
Les dimensions des galeries et des piliers sont calculés pour assurer la sécurité des personnes,et la stabilité à trés long terme des terrains , tant en surface qu'au fond. Quatre critères sont pris en compte :
La profondeur de l'exploitation , les caractéristiques mécaniques du sel , la nature et l'épaisseur des terrains de couverture .
Dans le monde , la presque totalité des gisements de sel en bancs horizontaux utilisent ce mode d'exploitation dit "des chambres et piliers abandonnés" 


 




db