Nouvelles hivernales 2017

Implantations des producteurs de sel

Dans le Monde

Les ressources mondiales en sel sont abondantes et bien réparties sur la surface de la planète, sauf au Japon, qui ne produit qu'un dixième de ses besoins, et en Scandinavie, qui n'en produit pas hors Danemark.

Les usages du sel concernent principalement la chimie pour la fabrication des produits chlorés (chlore et soude caustique 40%) et de soude de synthèse 20 %,  la consommation alimentaire humaine, et le déneigement représentant chacun 14 % de la production mondiale. 

Aujourd'hui, on produit environ 240 millions de tonnes de sel par an dans le monde. Les principaux pays producteurs sont, par ordre, la Chine, les États-Unis, l'Allemagne, l'Inde et le Canada ; la France arrive au douzième rang.

  
Depuis 2005, la Chine avec 70 millions de tonnes a supplanté les États-Unis comme premier producteur mondial de sel.

Les États-Unis produisait  40 millions de tonnes en 2013  principalement en Louisiane 33 %, au Texas 22%,  et dans l'état de New York 14%.

L’Allemagne fournit 16,7 millions de t/an avec sa filiale Morton aux États-Unis, au Canada et aux Bahamas dont 6 mines, 7 salins et 9 unités de production de sel ignigène.

La production nationale en Inde est de 13,5 millions de tonnes

Au Canada, la mine de Goderich produit annuellement 7,5 millions de tonnes. 
Les salines de Goderich (Ontario), d'Unity (Saskatchewan) et d'Amherst (Nouvelle-Écosse) fournissent annuellement 500,000 tonnes de sel.


En Europe

L'Europe représente 27 % de la production mondiale, soit 72 millions de tonnes. 
Les principaux producteurs de sel européen en 2013 se répartissent entre : 

Exploitation du sel en Europe ( carte Salz.Ch
Carrés bleu, salines --- Triangles noir, mines de sel --- Ronds rouge, marais salants   

 Esco (filiale de K+S) : 9,7 millions de tonnes,  Société créée en 2002 par la mise en commun des activités sel, de K+S Aktiengesellschaft (Allemagne), 62 % des parts et Solvay (Belgique), 38 % des parts. En 2004, achat de la participation Solvay par K+S.

 Akzo Nobel : 6 millions de tonnes, à Delfzjil et Hengelo aux Pays-Bas avec 5 millions de t/an et Mariager au Danemark. 
Akzo Nobel, trust multinational néerlandais dont le siège se trouve à Amsterdam, est un fournisseur de produits de santé, de peintures et de produits chimiques.
Pour l'année 2013, le chiffre d'affaires consolidé a atteint 16,4 milliards d'euros. L'entreprise compte plus de 49 000 employés dans plus de 80 pays.  

SüdSalz en Allemagne : 5 millions de tonnes. Le sel ouest-allemand (SWS AG), dont le siège est à Heilbronn est un producteur de sel gemme et de sel sous vide.
Les deux principaux actionnaires de SWS AG sont la ville de Heilbronn (49,0%) et le Land de Bade-Wurtemberg (49,0%) par la fusion en 1971, de sel Heilbronn AG et le Sud-Ouest allemand Salz AG
L'ensemble du groupe avec 1093 employés a généré en 2014 des ventes annuelles de l'ordre de  224 millions d'€.

Salins (France, Espagne, Italie) : 3,7 millions de tonnes, Le Groupe Salins existe depuis plus de 150 ans et compte aujourd’hui 1 500 collaborateurs qui œuvrent chaque jour, dans une démarche de développement responsable, pour offrir un sel de grande qualité et contribuer au succès des clients industriels et à la satisfaction des consommateurs.

Italkali (Italie) , 2 millions de tonnes, la  Societé Italiana Sali Alcalini a été fondée en 1980 par EMSAMS, EMS, Montedison et Anic, dans le but d'améliorer et de gérer les usines de production de sulfate de potassium appartenant à ISPEA; elle-même filiale de EMS.

Salt Union (Royaume-Uni, filiale de Compass Minerals) : 1,4 millions de tonnes. 

British Salt (Royaume Uni, depuis décembre 2010, propriété de Tata Chemicals) : L'entreprise appartient aux Produits chimiques Tata Europe, elle est basée dans le Middlewich, le Cheshire, et emploie 125 personnes produisant environ 800,000 tonnes de sel blanc pur chaque année.

Salz.Ch (Suisse), avec la production de sel des sites de Schweizerhalle, Riburg et Bex, les Salines Suisses assurent l’approvisionnement en sel de toute la Suisse. Près de la moitié de la production annuelle, qui s’élève à environ 600 000 tonnes, 


En France la production totale est d’environ  6 000 000 de tonnes.

- Production de sel cristallisé ( marin, ignigène),  1 928 700 tonnes en 2012 .

- Production de saumure pour la chimie, 3 819 800 tonnes en 2012.

- La production de sel gemme de 525 000 tonnes/an provient entièrement de la mine de Saint Nicolas à Varangéville en Lorraine.


Les Principaux producteurs français fournissent les marchés pour  :  le déneigement, la consommation humainela pharmacie, l’agriculture et l'élevage, l’industrie chimique, et les industries diverses ( traitement de l'eau, cuirs et peaux, textiles).

Avec une capacité de production de 4 millions tonnes de sel (3 millions de t de sel de mer, 610 000 t de sel igné et 525 000 t de sel gemme), le Groupe exploite en France:

avec la Cie des Salins du Midi et de l’Est 1,8 million de t dans les marais salants méditerranéens : Salin de Giraud : 340 000 t, Aigues-Mortes : 300 000 t, Berre : 45 000 t.

Sur l’Atlantique avec Le sel de Guérande de la société Bourdic à Batz-sur-Mer 4 000 t/an.

Les salines ignigène à Varangéville en Lorraine (560 000 t) et Dax au Sud-Ouest (48 000 t).

La mine de sel gemme de St Nicolas-Varangéville : 525 000 t dont le sel produit est destiné, principalement au déneigement. 

Implantations Groupe SALINS
Le Groupe Salins est un pur salinier qui se consacre exclusivement à la production et à la commercialisation du sel.

Productions également en Espagne (800 000 t) avec la filiale Salins Iberica à Torrevieja, Almeria, Cadix et Bonmati. 

En Italie à Porto Viro (200 000 t) et au Sénégal avec le salins de Kaolack (240 000 t). 

En Tunisie, exploitations à Sousse (125 000 t/an), Sfax (300 000 t/an) et Zarzis (500 000 t/an). Ce sel est principalement destiné à l'exportation (800 000 t/an). La consommation locale est d'environ 100 000 t/an sous les marques "Le flamant" et "Le dauphin".

Esco European Salt Company, (filiale du groupe K+S, Allemagne) :

La capacité de production européenne est de 5,8 Mt de sel gemme, 2,3 Mt de sel raffiné :  1, 7 Mt de saumure avec 15 sites de production dans 6 pays européens : Bernburg, Grasleben, Borth, Standt (Allemagne), Harlingen (Pays-Bas), Jemeppe (Belgique), Torrelavega (Espagne), Povoa, Alverca, Olhao (Portugal).

En France, production à Dombasle sur Meurthe (200 000 t/an, 120 personnes) et Bayonne (60 000 t/an, 70 personnes).

 Le Groupe Solvay

Le groupe est né en 1863 grâce au procédé de soude à l’ammoniaque mis au point par Ernest Solvay et un petit cercle de proches, dont son frère Alfred. Après quelques années d’incertitudes techniques, Solvay se lança dans une expansion internationale accélérée par la construction d’usines dans l’ensemble du monde industrialisé.

Solvay exploite du sel de saumure à Dombasle et Tavaux afin d'alimenter ses électrolyses de production de chlore-soude.

Vencorex  étude conception fabrication commercialisation 
et vente de produits chimiques pour des applications industrielles ou domestiques.

Produit du sel de dissolution, à Hauterives, consommé à Pont de Claix, après transport par 84 km de saumoduc, pour l' électrolyse de la saumure entrant dans la fabrication du chlore, de la soude et de l’hydrogène.

Kem One  acteur majeur de la filière vinylique en Europe

Produit du sel de dissolution (500 à 600 000 t/an) à Vauvert, pour alimenter les usines d'électrolyse de Fos-sur-Mer et Lavéra servant à fabriquer du chlorure de vinyle monomère (CVM)

En 2013, le secteur salinier en France avec ses diverses activités, comptait  4 900 emplois directs et indirects liés à la production du sel. 

Géographie du sel/db2016