LES CITÉS OUVRIÈRES DU SEL (clic)

Les Cités ouvrières E.SOLVAY à DOMBASLE

Dés  l'ouverture de sa soudière en 1873 à Dombasle , Ernest Solvay lance un programme de construction pour loger son personnel .

 Les Cités symbolisant le développement urbain de Dombasle grâce à l'usine Solvay , vont être construites avec des briques en terre cuite fabriquées par des tâcherons Belges logeant au quartier du Stand (de tir) ou la marne argileuse abondait.

Le Stand du champ de tir en 1903.

Ce bâtiment servira de logement , de pas de tir , de cantine et finalement de chapelle jusqu'en 1978.
Démoli depuis , il était situé dans la cour de l'école Marcel Pagnol et donnera son nom à ce quartier de Dombasle.
En 1873 , Une briqueterie sera implantée à ses côtés dans la peupleraie , aujourd'hui  jardin des poètes ou se déroulaient les kermesses paroissiales de 1950 à 1970.
 Un premier groupe de cités " Hanrez " est réalisée en 1874 pour le personnel d'astreinte en soudière, une rangée de 18 cités mitoyennes de 110 m de long , donnant sur 2 accès , par la ruelle des jardins communiquant avec les parcs du Casino et du Centre de formation actuels vers l'usine , et un chemin entre la rue Estienne d'Orves actuelle et la rue Gabriel Péri par " la voûte ".

Chaque cité comprenait : au rez de chaussée une grande pièce et un cellier ouvrant sur la ruelle , au 1er étage 2 pièces donnant sur la rue Hanrez ( nom du Directeur en 1873 ), plus tard deux pièces mansardées seront ajoutées aux cités , et pour finir un jardin d'une " hommée " avec remise , WC et  poulailler.

Cités Hanrez en 1903 avant les extensions mansardées .

Les cités du 1 au 6 accueilleront la Gendarmerie de 1893 à 1951 ,  la rue Hanrez deviendra rue Hélène en 1962 ( nom de la fille cadette E.Solvay).
Après les cités Hanrez en 1874 , suivront les cités Pirmez en 1879 ( Associé d' E.Solvay) devenues rue Solvay en 1903.
En 1881 , construction des cités // Semet , // Alexandre devenue rue Adèle // Ernest  et Alfred devenues rue Marie et en 1893 , // Marquet devenues rue Fanny.
Toutes ces cités prendront les noms ou prénoms successifs de la dynastie fondatrice ou associée à Solvay elles changeront de noms en 1962 par décision municipale.
A partir de 1883 suivront les cités Nellis  et Lambert ( cités de la gare ), elles seront démolies en 1984.



La rue Elisa en 1907 desservait les cités Nellis et Lambert

En 1897 la rue Particulière remplacera les cités Semet et une partie des 18 cités Alexandre rasées en 1900 suite aux affaissements saliniers.
De 1873 à 1906 , la population a quadruplé et compte 6000 habitants .

Un programme d'envergure est décidé , dès 1906 , 450 cités vont être construites pour loger les Soudiers , au quartier dit du " Maroc " ( ce dernier pays indépendant d'Afrique va appartenir à la France en 1904 ).
Depuis le Stand , une voie ferrée type Decauville approvisionnera en briques le nouveau chantier de construction du quartier du Maroc pour les Ouvriers , puis en 1920  les quartiers du Transvaal et de la Mandchourie pour les Employés ( noms de régions ou Solvay possédait des intérêts ) .

D'autres réalisations seront édifiées pour les Cadres en 1880 rue de la Gare devenue Estienne d'Orves ,1909 rue Laennec , 1926 rue Pierre Breton , 1938 rue Albert Premier.
Au total plus de 600 logements seront réalisés par E.Solvay , à partir de 1930 d'autres lotissements privés verront le jour avec le soutien financier de la Société.


Les Cités du quartier du " Maroc".
Les Dombaslois bénéficieront aussi de nombreux édifices sociaux encore existants.

-Le groupe scolaire de garçons Marcel Leroy depuis 1895 , devenu collège Julienne Farenc en 1968.
-L'école ménagère 1909 -1960 , devenue école Marcel Leroy
-L'école des apprentis Solvay  1896 - 1953.  
-Le stade Solvay 1928 devenu stade Louis Pavageau en 1988.
-Le gymnase Solvay depuis 1894 - cédé à la ville en 1974.
-Le champ de tir 1903 (600 adhérents en 1908) - 1978
-Le centre ménager 1909 devenu maison des Associations .
-Le préventorium 1928 devenu gendarmerie nationale en 1951.

-L'hôpital Solvay  en 1908 devenu clinique St Don en 1963 et immeuble locatif en 1992.

-La fourniture et distribution électrique en 1910 jusqu'en 1952.
-La distribution de l'eau sous pression par châteaux d'eau 1884 et 1899 jusqu'en 1979.
-Les maisons de douaniers ferroviaires 1882 - 1989 et fluviaux 1894 - 1950.
-De nombreux lavoirs à partir de 1894 - 1975.
-La piscine Albert Gonod 1928- 1977
-La cantine Solvay 1898 - 1997.
-La coopérative "  la Lorraine " 1894 - 1978 , qui emploiera 27 agents.
-L'amicale Solvay 1916 et bibliothèque 1937.


-Le Casino Solvay et son kiosque en 1892  conservé par  la Société Solvay.

Ernest Solvay , grand capitaine d'industrie, a pris des initiatives sociales peu communes pour l'époque  Précurseur dans ses usines où il a intégré un système de sécurité sociale , une pension pour les travailleurs dès 1899, la limitation du temps de travail avec la journée de 8 heures en 1908, et l'instauration des congés payés en 1913.
La Société , dont le siège est à Bruxelles, est présent dans 50 pays et emploie près de 30 000 personnes sur tous les continents dont 4000 en France.

 Source db : Solvay , la passion du progrés