Mines et Salines de Lorraine

Autre méthode d'exploitation du sel

Nous connaissons deux modes d'exploitation à Varangéville ( Sondages et mine ).  Marsal (Marsalum : mare salée) exploita d'abord les mares salées selon la technique dite du "briquetage" dont l' apogée se situe pendant l' Âge du Fer .



Quand il pleut, l'eau s'infiltre dans le sol.
Elle traverse différentes couches :
Le calcaire (très perméable)
La marne (faiblement perméable car elle contient de l'argile).
Puis l'eau coule sur le sel gemme  (imperméable) témoin d'une mer présente autrefois à Marsal.
Au contact de l'eau, le sel se dissout et avec la pression, l'eau salée remonte à la surface par les failles.
Il se forme alors une mare salée .
Prés de la rue de La Poterne, un sentier de découverte aménagé permet de visiter une des rares mares salées subsistant dans la région. Les panneaux explicatifs nous renseignent sur sa nature et la flore halophile qui colonise les alentours.


Vers 2000 ans avant J.-C., les hommes ont inventé la technique du  "briquetage."
-Ils construisaient un four pour récupérer le sel de la manière suivante.
-Ils mélangeaient à la main des brins de foin avec de l'argile pour façonner des bâtonnets. Puis il fabriquaient des godets en terre cuite.
-Ils entrecroisaient les bâtonnets sur une fosse remplie de paille et de bois,les faisant tenir ensemble par des petits morceaux d'argile crue.
-IIs coinçaient entre les bâtonnets les godets remplis de saumure.
-Ils allumaient un petit feu en-dessous du briquetage , jusqu' à la cristallisation complète du sel dans le -gobelet.
Il ne restait plus ensuite qu' à briser le gobelet refroidi pour obtenir le pain de sel final.



Cette technique a permis de produire du sel en grande quantité de la fin de l' Âge du Bronze  jusqu' à l'arrivée des Romains. pour être ensuite progressivement remplacée par l' apparition des poêles à sel en fer.


Marsal vue d'avion , on reconnait bien les limites de l'ancienne cité fortifiée