Mines et Salines de Lorraine

Le sel ou chlorure de sodium (NaCl)

Qu’il soit gros ou fin…Le sel est de toutes les recettes et fait partie des assaisonnements les plus courants. Pourtant à ses débuts, c’est pour ses vertus de conservations que les hommes l’utilisèrent puis comme récompense et impôt. Chic nous raconte sa petite histoire…salée.

Il se cache dans les profondeurs de la terre, mais on peut aussi le trouver sur les rivages des mers, le sel est partout. Si les océans s'asséchaient une couche de 360 mètres d'épaisseur de sel ressortirait. Source de vie, il est aussi tout l'intérêt de celle-ci, d'où l'expression le sel de la vie. De tout temps les hommes l'ont extrait, des mines, ou des marais salants. Pour tous les peuples le sel était sacré. Chacun avait sa façon de l'utiliser. Sous forme de monnaie, pour conserver les aliments mais aussi au cours de rituels religieux et culturels. En Europe, il était de coutume de glisser quelques grains de sel dans la poche des jeunes mariés pour leur assurer bonheur et prospérité.

Cette substance cristallisée existe sous trois formes. Le sel gemme, qui provient de gisements aériens ou souterrains, celui-ci sert le plus souvent à déneiger les routes. Le sel igné, obtenu en chauffant des sources d’eau salée et le sel marin que l'on obtient par évaporation dans les marais salants, celui avec lequel nous cuisinons et que nous aimons tant.

 
               Anne-Sophie Levy Chambon