LES CITÉS OUVRIÈRES DU SEL (clic)

SALINE DE VARANGÉVILLE

ENQUETES PUBLIQUES 16/08/2010 NOUVEAU PROJET SALINS

La Compagnie des Salins du Midi et des Salines de l'Est suite au plan d'action de novembre 2009 va moderniser son procédé de raffinage du sel pour améliorer son efficacité énergétique et assurer la pérennité de son site .
L'investissement de 25 millions d'Euros devrait se concrétiser courant 2011.

Le projet nécessite 2 enquêtes publiques :
--D'une part par R.T.E , Réseau Transport Electricité pour remplacer le raccordement électrique actuel par une liaison souterraine de 1,5 km sur le domaine public.
--Et d'autre part par Salins , pour construire un nouveau poste de transformation électrique qui alimentera sa nouvelle unité de production de sel.

Ce nouveau procédé utilisera principalement l'énergie électrique , il permettra de s'affranchir des fluctuations du prix du gaz , mode actuel d'énergie , diminuant ainsi les rejets à effets de serre et les prélévements d'eau canal.

Du 16 août au 16 septembre les Personnes intéressées pourront consulter ce projet en mairie de Varangéville.
A l'issue de ces enquêtes un Commissaire-Enquêteur émettra un avis au Préfet qui statuera sur les autorisations de démarrage du projet.

Source Est Républicain du 17/08/2010

------------------------------------------------

PLAN D'ACTION 25/11/2009

L'usine de Varangéville (54) va Bénéficier de la plus grosse partie du plan d'investissement prévu dans le groupe.
Nous sommes à l'aube d'un gros investissement  . Pierre Levi, PDG des Salins du Midi était hier sur le site principal du Groupe à Varangéville pour Présenter le plan de modernisation qui sur Cinq ans, va mettre en oeuvre de gros moyens financiers en même temps qu'il Prévoit un retour à la compétitivité.  7O millions d'euros vont être injectés dans Les Cinq établissements du Groupe en France, Une bonne cinquantaine concerne L'usine de Varangéville.

  


Est Républicain - 25 Novembre 2009 Le plan de revitalisation comprend trois volets qui concernent autant les moyens que les procédés et les salariés .Au niveau de l'exploitation de la ressource, la dernière mine de sel française encore en activite change de cap ou plutôt de veine pour suppléer la concession actuelle presque épuisée Un nouveau quartier de mine, comme on dit dans le métier, est en phase d'investissement pour être prêt a l'exploitation en 2012 -2013.
 La saline va aussi subir un lifting d'ici 2011 et le procédé de raffinage sera modernisé Du côte des effectifs, un redéploiement affectera tous les établissements du groupe qui compte 750 salariés aujour- d'hui et devrait passer à 600 personnes d'ici un an .Varangéville est concernée par 34 postes qui sont en cours de suppression sur les 270 de l'usine « Il s'agit essentiellement de départs en retraite, la moyenne d'âge du groupe étant au delà de la cinquantaine II y a aussi des départs volontaires pour mise en route de projets personnels que nous examinons avec les salariés pour les aider à les concrétiser II ne devrait pas y avoir de
licenciements secs La réduction d'emplois traduit un retard accumulé que l'entreprise rattrape en une seule étape Elle entre en application depuis septembre dernier après six mois de discussions en amont, le plan social devrait s'étaler sur un an Toute la cohérence de la restructuration qui se met en place passe par un retour à la compétitivité, indispensable au developpement du groupe Celui-ci, après une année 2008-2009 difficile et des résultats en baisse depuis plusieurs exercices, table aussi sur la diversification des applications d'une activité « stable et perenne » La Compagnie des Salins du midi, leader en France sur son marché, produit 2 millions de tonnes de sel par an dont un million sont extraits à Varangéville La visibilité à venir table sur les 14000 applications différentes du clorure de sodium utilisées dans toute I' industrie, qu'il s'agisse de la pharmacie, des cimenteries, de la chimie, du traitement des eaux ou des cosmétiques L'organisation commerciale est aussi complètement revue et simplifiée pour plus de performance Pierre Lévi entend renouer
avec la rentabilité avant les cinq ans prévus par le plan « Nous sommes dans la bonne direction et Varangéville devrait largement y participer .
                                                        E R  :  Brigitte FRANCOIS-BAILLET.


Républicain Lorrain