Mine de sel et salines de Lorraine

AAS Mulhouse décembre 2017

En cette fin d’année 2017 l' Amicale des Anciens des Salins a pris la direction de Mulhouse pour  visiter la Cité du Train.
Dès l’entrée dans les halls d’exposition, une odeur d’ancienne graisse et d’huile de mécanisme nous envahit, nous mettant immédiatement dans l’ambiance de tout ce magnifique matériel ferroviaire rénové.
C’est à l’initiative de deux passionnés du chemin de fer que naît ce musée en 1971 devenu « Cité du Train » en 2005, également plus grand musée ferroviaire d’Europe.


Le matériel exposé sur plus de 50 000 mnous entraîne à l’époque  de Napoléon III vers 1825 où les 1ers réseaux privés voient le jour avec des trains tirés par des chevaux, les locos à vapeur n’arrivant qu’en 1830.
Il faut savoir qu’avant 1937 date de création de la SNCF, 6 compagnies se partagent le maillage ferroviaire français (Est, Ouest, Nord, Paris  Lyon Méditerranée, Paris Orléans Midi, et Alsace Lorraine).
Le rôle important joué par la SNCF durant la 2ème guerre mondiale est mis en évidence avec acquisition à la Libération de 1400 machines américaines pour relancer le réseau.
On retrouve l’emblématique « Micheline » cet autorail sur pneus mis au point par la Société Michelin en 1930. 
Entre 2 quais on aperçoit l’Orient Express ce train de luxe côtoyant un ancien train 4ème classe  de « gueux » voyageant avec leurs poulets et légumes.

Puis le début de la traction électrique, et pour terminer le record de vitesse du TGV en 2007 sur la ligne grande vitesse Est à 574,8 km/h. Une riche  exposition qui a intéressé le groupe et en particulier nos anciens mécanos.


Après l’excellent repas pris en commun dans une très belle salle de restaurant du parc zoologique, l’après-midi était consacré à la visite du marché de Noël. 
Moins imposant que ses cousins de Strasbourg et Colmar déjà vus, malgré tout il ne manque pas de charme avec ses nombreux chalets situés sur la place de la Réunion et dans les rues adjacentes.



Certains n’ont pas hésité à emprunter la majestueuse grande roue, installée face au Temple St Étienne pour voir les détails des façades et des flèches de ce lieu de culte.

Dans l’ancien hôtel de ville, on peut admirer le musée historique de la ville ainsi que la boutique aux étoffes de Noël créées spécialement chaque année, les illuminations en soirée signent l’approche des fêtes de fin d’année.
Une belle journée froide et ensoleillée qui a fait l’unanimité du groupe.

AAS/db/Mulh17