LES CITÉS OUVRIÈRES DU SEL (clic)

Catastrophes des bassins Centre et Midi

Bourgogne  Bassin Blanzy Montceau-les-mines

Le puits Saint Eugénie en 1900 initialement appelé Puits Cinq Sous en raison de la prime spéciale qui était accordée aux mineurs tant les accidents étaient nombreux et le danger permanent .
Il restera pour beaucoup de famille de mineurs le puits du malheur .
Les catastrophes ont succédés aux catastrophes pour faire de nombreuses victimes -
1769 : Concessions d’exploitation des mines de charbon  accordée par le pouvoir royal.
 Deux zones : Creusot à Montchanin et Longpendu, l’autre couvre Blanzy, Montceau-les-mines, Sanvignes, Perrecy.
1851 : Catastrophe du puits cinq Sous (6 morts).
1853 : Catastrophe du puits cinq Sous (13 morts).
1853 : Catastrophe du puits Ravez (10 morts) .
1855 : Catastrophe du puits Ravez (29 morts).
1867 : Catastrophe du puits Cinq Sous (89 morts)
1872 : Catastrophe du puits St Eugénie (39 morts).
1895 : Catastrophe du puits Sainte Eugénie (28 morts).
1897 : Catastrophe du puits Sainte Eugénie (4 morts).
1943 : Catastrophe du puits de la Centrale hydraulique (10 morts).
1958 : Catastrophe du puits Plichon (20 morts).

1992 : Arrêt de l’exploitation souterraine. L’ exploitation continue à ciel ouvert.
2000 : Arrêt de l’exploitation du charbon.
A la mémoire des victimes de la mine Montceau-les-Mines 

------------------------------------------

Rhône-Alpes  :  Bassin de St Etienne 
 
De 1847 à 1939, le grisou fit plus de 800 victimes, en particulier dans les puits Jabin et Verpilleux.
En 1813, le bassin se présente comme un ensemble de petites exploitations gérées par des petites compagnies, le plus souvent nées d'associations entre notables issus de la bourgeoisie locale.
1847 : Catastrophe puits de Méon ( 7 morts).
1861 : Catastrophe  puits de La Pompe ( 21 morts).
1861 : Catastrophe puits du Bois d'Avaize ( 12 morts).
1871 : Catastrophe puits Jabin ( 72 morts).
1876 : Catastrophe puits Jabin (186 morts).
1887 : Catastrophe puits Châtelus I ( 79 morts).
1889 : Catastrophe puits Verpilleux I (La plus meurtrière du bassin de la Loire)( 207 morts).
1889 : Catastrophe puits Neuf ( 25 morts).
1890 : Catastrophe  puits Pelissier( 113 morts).
1891 : puits de la Manufacture( 60 morts).
1899 : puits Pélissier( 48 morts).
1939 : puits de la Loire, Saint-Étienne (39 morts).

Le dernier puits du bassin stéphanois - le puits Pigeot - ferme en 1983

Hommage aux morts de la mine où le poilu et le piqueur sont réunis dans un même destin tragique gravé dans la pierre : victime du Devoir.

------------------------------------------

Midi- pyrénées :   Bassin Decazeville-Aubin

En 1828 on perça des puits, ce qui amena plusieurs milliers d’ouvriers dans cette vallée aveyronnaise appartenant au duc DECAZES.
Bientôt une ville importante sortit de terre et pris le nom de son fondateur DECAZEVILLE.
L'histoire des mines de l'Aveyron est émaillée de catastrophes liées au feu ou au grisou :
1888 (49 morts)     1913 (11 morts)         1927 (8 morts)        1957 (8 morts )
La mine fermera en 1962

La statue du mineur, offerte en 1990 à la ville d'Aubin par le Musée de la Mine .
 Elle représente un vieux mineur, torse nu, le corps buriné et noueux.
 
 C’est une œuvre du sculpteur aveyronnais Rémy Coudrain.

-------------------------------------------
Retour clic sur photos